signature daily.jpg
Image1_edited.png

Quotidien de femme

signature.jpg

Si vous devez vous lancer dans un nouveau projet professionnel, n'en faites pas une affaire personnelle, écoutez-vous ! Prenez conscience de votre potentialité, de cette multitude de possibilités, du nombre de fois où vous y avez pensé...

Blog Lili P. Rose Pudding
Blog Lili P. Rose Pudding
Blog Lili P. Rose Pudding
Blog Lili P. Rose Pudding
Blog Lili P. Rose Pudding
Blog Lili P. Rose Pudding
Blog Lili P. Rose Pudding
Blog Lili P. Rose Pudding
1/1
 

2 Octobre 2022 (

avec Stéphanie Tempez

Aux environs de la mi-août, Elisabeth, la soeur du futur marié m'appelle. Catastrophe à Aillas, Stéphanie, LA FUTURE MARIÉE est effondrée. La réception est fixée au 17 septembre. Vent de panique. Besoin d'aide pour la déco ! Oui.. oui... je comprends, mais ... Il s'agit d'une réception d'envergure, dans un domaine d'exception, 120 personnes, 2 lieux à décorer ... et c'est seulement dans 4 semaines ! Je suis incertaine.

Finalement c'est d'accord. Après tout, j'aime bien les défis et j'ai pour habitude de travailler dans l'urgence mais pas question d'improviser. Il va falloir préparer cet événement avec autant de précision et de sérieux que ceux prévus bien avant date.

Même si la mariée a déjà acheté tout plein d'objets de décoration, pour moi, signer ce contrat revient à m'engager sur une prestation sans fausses notes, et c'est avec une certaine fierté, je dois l'avouer, que j'ai relevé le défi. Une nouvelle fois embarquée en terre bohème, la magie a opéré !

​Pour moi, une belle rencontre : Stéphanie la mariée et Elisabeth, la témoin, toutes deux attachantes, rigolotes et incroyables. Attachantes car, très à l'aise avec leurs émotions, elles n'auront eu de cesse de s'émerveiller, même devant de toutes petites choses, ou de pleurer, très simplement. Rigolotes, elles ont montré sans relâche un esprit bienveillant doublé de rires communicatifs ; Pas de prise de tête, la mariée semble surfer sur la toile ! Elle est d'un calme absolu. Incroyables car leur sens de l'hospitalité ne fait pas défaut, tout comme leur extrême générosité.

Et c'est là que je voulais en venir. Générosité, un mot qui prend son sens dans la manière dont nous sommes disposés à donner. Lundi suivant le mariage, Stéphanie est devant la porte de l'atelier, tout sourire, venu m'offrir la déco qu'elle a, à l'origine, achetée pour son Jour J.

Elisabeth dit : "Vous en ferez bon usage, je crois qu'on n'en a plus besoin !"

Un geste qui me touche, vraiment. Merci, merci, merci beaucoup, pour votre confiance, pour votre gentillesse, et pour tous ces cadeaux !

 
 

27 Septembre 2022

avec Brigitte Vergès

Nous avions RDV à 14h30 à l'atelier. Je ne sais absolument pas pourquoi je ne cesse de l'appeler Viviane, elle s'appelle Brigitte ! C'est presque drôle, mais j'ai un peu honte. Je la connais un peu, je ne devrais pas la confondre ! 

 

En 2020, Brigitte Vergès signe un article dans la Dépêche du Bassin, qui raconte l'aventure de Lili P. et la marque Confiture de Bisous. À l'époque mon petit atelier est installé au Teich, dans le quartier de Balanos. Je suis raide love de mes créas et je m'installe tous les mois sur le P'tit Mercat, sous la halle, pour présenter mes collections. Je récolte peu à peu le fruit de mon travail et tisse des liens avec une jolie clientèle en recherche d'artisanat local.

 

Puis ce cher Covid pointe son nez, s'installe sans invitation et nous pourrit la vie. Mercat est en sommeil, les artisans n'ont plus de scène. Les petits commerces mis à pieds, les plates-forme de vente en ligne font du chiffre.

 

Moi, je ne suis pas genre marmotte. Il me faut préparer l'après Covid et le retour de notre marché éco-responsable. Il y aura d'autres collections Confiture de B. mais rebondir après des mois d'absences n'est pas chose facile. C'est alors qu'il me vient une idée. Revenir aux sources s'est présenté comme une évidence. 20 ans d'expérience dans le domaine de la décoration, nul besoin d'aller chercher plus loin !

 

Depuis l'été 2021, et davantage en 2022, les mises en scène événementielles Rose Pudding se sont succédées, des mariages, anniversaires, baptême, un vent de bohème et de décors champêtres qui ont permis de belles rencontres et d'extraordinaires collaborations.

Depuis un an environ, Brigitte Vergès, nana hyper sympathique, est journaliste pour Vivre le Bassin, un magazine qui raconte des morceaux de vie avec humanité et respect. Reportage sur l'atelier Rose Pudding à paraitre en décembre ! Fort, non ? Mais je ne me la pète absolument pas ! Bon sans mentir, ça fait chaud au coeur quand on s'intéresse à votre parcours ! Oups, ça y est, j'me la pète ! Mais noooon ... pas du tout ! Il y aura ma photo, un bel article, 3 pages ! C'est bon ça ! Merciiiiiii.  

 

Septembre 2022

Contactée par la Maison Lacoste

Le plus anxiogène quand vous prenez une décision difficile, c'est la reconstruction de soi face à l'inconnu. Ces dernières années, j'avais beaucoup travaillé, menant de front une activité pro de moins en moins enrichissante mais, pourrait-on dire, alimentaire, et mon métier de créateur artistique. Le temps passant, la volonté m'était enfin venue de quitter la première pour développer de manière plus confortable ma propre entreprise. 

Les mariages se sont enchainés pendant l'été 2022, un baptême, un anniversaire et des demandes pour la saison suivante me poussant à croire que j'avais fait le bon choix. Je m'étais surprise à dire : je prends 15 jours pour souffler, besoin de fermer l'atelier et ne rien faire !" Euh... pour essayer de ne rien faire ! Flegme et hyper activité, une association des plus impossibles ! Bref, je l'avais dit et j'étais bien décidée. 

Une rencontre extraordinaire allait changer mes plans de façon radicale. 

La maison Lacoste, c'est un traiteur d'exception, n°1 de la gastronomie événementielle en Aquitaine, fondateur de  Laeco, Dabbawala et Les 2 coudes sur la table. C'est aussi un concept familial, humain, doté d'un précieux savoir faire, 140 mariages par an, des séminaires et galas d'entreprises, des créations culinaires d'excellence.

Cette grande maison au goût de l'impertinence,  venait de me proposer une collaboration.

 

P'tit Mercat du 8 juillet 2022

 

Prête pour rejoindre l'équipe du marché objectif zéro déchet ? Pas tout à fait. Ce matin, je me la joue tranquille et pourtant, il faudrait que je me bouge !🤓

Rappelons-le, il s'agit d'un marché pas tout à fait comme les autres ! Où ? Halle du Port au Teich dès 16h30 !

Infos :

1/Il part en vrac pour une démarche éco-responsable

2/Il a pour vocation de soutenir producteurs, et créateurs locaux

3/Il se partage en musique, ce vendredi, un concert GRATUIT, Jazz ... avec 5K7 !

4/Il se vit en toute convivialité , autour d'un PETIT GRIGNOTAGE en famille et entre amis.

5/Rose Pudding y expose... ha...ha...

Prendre son indépendance

 

N'avez-vous pas remarqué à quel point nous sommes ce que nous proposons. L'artisan a une histoire lisible au fil du temps. Au départ, on se prend à rêver d'un projet cohérent, mêlant savoir faire, inspiration et aspirations. Le champ de tous les possibles nous pousse à tenter l'aventure de l'indépendance. Si le système en fait résonner les avantages, en vérité, se lancer, c'est vivre chaque jour dans l'urgence. Dès lors, la crainte de ne pas aboutir est permanente. Pour faire front, déployer toute son intelligence, se montrer créatif, rester dans l'air du temps, saisir les concours de circonstances parfois marqués de chance.

 

Vous vouliez penser votre métier comme un défi majeur pour un accomplissement individuel ? Bienvenue dans l'entreprenariat !

 

Ma petite formule affirmative, I love my job ! Armée d'un pourquoi essentiel, mon indépendance ne me soustrait pas pour autant, aux questions existentielles. Entreprendre ne garantit pas d'en vivre mais se l'interdire reviendrait à douter de toute potentialité. Pour ma part, je n'ai aucun regret.

Le livre

 

Une amie psy m'avait confié un livre. "Se réaliser par la magie des coïncidences". Je l'avais feuilleté vite fait, en commençant par la fin, je fais toujours ça ! Ou, l'envie me venait de le lire ou mon désintérêt me poussait à le rendre.

Ce livre, je l'ai conservé comme un journal intime dans lequel je me jette encore et me reconnais. Il traite entre autres, d'engagement, de transformation de soi, des conflits dans lesquels nous nous enlisons, de nos relations sociales et professionnelles, de nos émotions. 

 

J'étais à un croisement de mon existence, étouffée par une charge professionnelle peu valorisante. Grâce ou à cause de ce livre dont je cornais les pages, la connexion entre les différents chapitres de mon propre mode d'emploi était sur le point d'opérer. Plus les doutes s'opposaient à moi, plus ma conscience me poussait à résoudre la difficulté du choix.

 

Prendre un risque : stopper toute activité sans lien avec mon parcours artistique, le bon sens pour seul juge, me libérer d'une pression devenue inconfortable,

 

ou : choisir la routine, ne rien changer au quotidien, rester à jamais dans le doute, agir dans l'immobilité en oubliant ce qui est le plus juste pour moi.

Voyez-vous, contre toute attente et sans regret je l'avoue, j'ai choisi le risque.

Quand la signature d'un contrat semble une mauvaise blague ...

 

Une productrice TV m'appelle. Elle organise l'anniv d'une amie et me propose d'assurer la déco d'un lieu privatisé pour l'occasion. Pour dire vrai, j'ai pensé à une mauvaise blague, alors je me la suis joué tranquille et détachée. Pas très pro, je vous l'accorde. Cependant, une nana médiatisée qui cherche un prestataire sur les réseaux sociaux et choisit à l'instinct, une certaine Lili P. Rose Pudding, qu'elle ne connait absolument pas ...  c'était à peine croyable ! On s'est appelées plusieurs fois et comme elle avait l'air plutôt sympa et bien décidée à travailler avec moi, j'ai fureté sur son profil pour m'en faire une idée. Ce n'était pas une arnaque, ni même un canular. J'allais vraiment créer un univers sur un rooftop ouvert sur le ciel avec vue sur la mer, une aventure tout à la fois extraordinaire et inaccoutumée.

 

Quel challenge pour mon petit Moi ! 

 

La magie allait opérer. Après des semaines de travail, Rose Pudding allait laisser une emprunte sur un évènement d'exception, aux convives pour certains très médiatisés, ceux-là même qui sur l'instant, allaient apprécier la jolie prestation d'une créatrice sans jamais se souvenir d'elle.

 

Se régaler de mettre en scène, n'était-ce pas le plus important ?

Permettre à l'autre de se sentir comme en parallèle, puis passer au projet suivant et en tirer le même plaisir, sans perdre de vue qu'une décoration événementielle n'est qu'éphémère...

Mariage à la Bergerie

 

La météo était incertaine ce samedi 25 juin 2022, pourtant comme d'hab, j'étais confiante, no stress...

Mettre en scène un univers qui ressemblait aux mariés, moment magique, j'ai adoré ! Intemporel et chic... Dames Jeanne pour le laïque, posées sur des troncs aux écorces sèches. Guirlandes de boutons de fleurs, 82 chaises très colorées, arche en bois, pupitre.

 

Dans la bergerie, des grandes tables drapées, chemins en jute, chandeliers et bougies ... Féérique.